Ce que j’aime chez l’Homme, c’est qu’il est plein de contradictions. Après moults ricanements quant à ma dernière lubie eightie’s, il a, lui aussi plongé du côté vintage de la Force. Comme quoi, il ne faut jamais dire « Fontaine je ne boirai...
Read more